Rapport du bureau de l'IRG

Traduit par Armand Atangana Bomba
Mis au point par le Bureau exécutif et les permanents de l'IRG

Introduction

Manœuvres de préparation du séminaire d'action visant à mettre fin au business de la guerre
Une autre année s'est écoulée, et avec elle trop de décès et de destructions causés par les guerres et le militarisme. Mais les gens à travers le monde continuent de militer pour la paix et de se dresser contre les solutions militaires, la course aux armements, les injustices et l'inégale répartition des ressources. Dans ce rapport annuel, vous en apprendrez davantage sur ces batailles des objecteurs de conscience refusant de prendre part aux guerres, des groupes dans le monde qui agissent contre la militarisation des jeunes, des pacifistes qui se rassemblent pour se former mutuellement et pour renforcer les campagnes et réseaux existants.
Le rapport comporte une liste des activités du programme de l'IRG depuis le dernier Conseil, ce qui a été réalisé par l'IRG ainsi que par ses sections et affiliés présents dans les différentes régions du monde, les avancées internes, les publications, les déclarations et les communiqués de presse, les campagnes (notamment pour mettre fin à la violence en Turquie), la situation financière et enfin, les perspectives pour l'année à venir. Ainsi que vous le lirez dans ce rapport, des organisations et des personnes continuent de se regrouper au sein de l'IRG pour partager des expériences et connaissances, créant des liens entre militants pacifistes à travers le monde et des mouvements plus forts grâce aux apports mutuels.

Texte préparé par les permanents de Londres et par le Comité exécutif septembre 2012 - août 2013

1. Introduction

Cette année, depuis le conseil d’administration de septembre 2012 à Bilbao, a été marquée par la réussite de la transition au bureau de Londres (départ d’Andreas Speck, arrivée d’Hannah Brock) et la poursuite des diverses activités programmées à l’IRG. La progression de la préparation de la Conférence internationale 2014 en

Afrique du Sud et celle du Conseil 2013 ont constitué deux pans importants de notre travail. Au sein du réseau international, la journée mondiale contre les dépenses militaires (15 avril), celle des objecteurs de conscience (15 mai) et celle contre la militarisation de la jeunesse (14 juin), ont été l’occasion d’actions concertées pour plusieurs de nos sections et groupes associés.

Subscribe to Rapport du bureau de l'IRG