L'Europe

Ce mois-ci des militants de plusieurs pays Européens se sont rencontrés à Londres dans le cadre de la formation de l’IRG pour s’opposer à la militarisation de la jeunesse et à ses dimensions sexospécifiques. Pendant cette formation, les militants ont pris part à plusieurs activités qui ont étudié comment les valeurs militaires étaient promues au sein de la jeunesse dans toute l’Europe, de quelle façon cette militarisation était sexospécifique, comment nous pouvons produire des stratégies efficaces pour s’opposer à ces forces.

Le Bureau Européen pour l’Objection de Conscience (EBCO) a tenu sa deuxième Assemblée Générale le 4 novembre dans la zone-tampon de l’ONU à Chypre. L’Assemblée a suivi une conférence de presse et un débat public avec la participation d’Objecteurs de Conscience et de militants pacifistes de toute l’Europe, ainsi que de la République de Chypre, et de la partie nord de l’île.

Theodore Baird1

Selon certain.e.s universitaires, journalistes et militant.e.s, nous pourrions être, en Europe, témoins d'un développement qui rappelle le complexe militaro-industriel de la Guerre froide : le complexe industriel axé sur la sécurité aux frontières. Celui-ci réfère aux relations entre les armées, les forces de sécurité et l'industrie privée au sein d'un marché global de la conception et de la mise en place des technologies de sécurisation des frontières. Les acteurs principaux en sont les gouvernements, les fournisseurs de technologies sécuritaires et les forces de sécurité qui réclament l'usage des nouvelles technologies pour contrôler et gérer les frontières des États.

Stephanie Demblon

L'Europe est en guerre contre un ennemi imaginaire ». Voilà le slogan de campagne de Frontexit concernant le respect des droits des migrants aux frontières de l'Union Européenne (UE). Habituellement adressé sous un angle humanitaire (négligence envers les droits de l'homme fondamentaux) ou un angle politique (gestion et distribution des flux de migration), le sujet est rarement rattaché au marché européen. Et pourtant…

OXI (NEIN)

Placheolder image

Paolo Novak

J’écris en juillet 2015, après le résultat du referendum en Grèce sur le programme de sauvetage de la Troïka (Union européenne, FMI et BCE) qui fait la UNE des journaux et gazettes. Le « NON » (OXI) retentissant à l’austérité de cette consultation peut sembler quelque peu détaché des objectifs de cette question pour être réelle [argot TBR, to be real] – et maintenant ça ne l’est pas, pour de nombreuses raisons.

Daniel R. Mekonnen1

 

1-Introduction

L’ Union Européenne ( UE) a l’une des plus dangereuses frontières dans son extrémité sud, en face de la côte de la Mer Méditerranée. Ces dernières années, cette frontière maritime, et en particulier la péninsule Italienne, est devenue un charnier d’immigrants, causé seulement par les accidents de bateaux qui y ont eu lieu maintes et maintes fois, souvent à des distances si courtes des villes côtières que celles-ci auraient pu intervenir à temps pour les sauver.

14 & 15 novembre 2008 : journée européenne d'action contre les infrastructures militaires.


L'Europe est en guerre.


Les bombes ne frappent pas l'Europe. Elles tombent à plusieurs milliers de kilomètres en Irak et en Afghanistan. Pour autant la guerre se fomente en Europe. L'Europe est une piste d'envol pour des interventions militaires de par le monde. Le cadre varie : OTAN, Union Européenne, coalition américaine du moment, Nations Unies. Les cibles aussi changent : Irak, Liban, Tchad, etc.

Confronter l'alliance guerrière à des manifestations massives

Malgré toutes les prévisions quant à sa dissolution imminente, l'Otan a développé ces dernières années une effrayante dynamique belliqueuse.


... et une cible pour l'action directe nonviolente

L'Europe est en guerre. Les bombes ne sont pas larguées sur l'Europe, mais à des milliers de kilomètres: en Irak et en Afghanistan. Néanmoins, c'est à partir de l'Europe que la guerre se fait: à partir d'un large panel de bases militaires situées en Europe, les avions décollent, le matériel est embarqué ou aéroporté pour ces combats.

14 & 15 novembre 2008: journée européenne d'action contre les infrastructures militaires.

Dans les deux articles précédents, nous avons observés la place de l'Europe dans la machine de guerre en nous penchant sur les différents organes militaires et les infrastructures utilisés pour les interventions militaires. Aussi, comme nous sommes au clair quant à là mise en œuvre de ces interventions, nous pouvons commencer à faire notre possible pour les perturber!

Opposition au recrutement et objection de conscience pour les militaires professionnels comme thèmes principaux

Juste avant le 15 mai, Journée internationale de l'objection de conscience, l'Internationale des résistantEs à la guerre a édité une publication sur le principal thème de cet année : le droit à l'objection de conscience pour les militaires professionnels, et le travail fait pour s'opposer au recrutement militaire.

L'Internationale des résistantEs &a

S'abonner à L'Europe