Yesh Gvul: Adopter un refuznik

Au cours des ans, Yesh Gvul a trouvé qu'un des moyens les plus efficace pour soutenir les refuzniks emprisonnés c'était de les faire adopter par un groupe extérieur à Israël.

Chaque fois qu'un refuznik est incarcéré, des groupes de soutien sont alertés, déclenchant un large champ d'activités. Emails, lettres, fax et appels téléphoniques parviennent à la fa-mille du refuznik et à la prison ; le groupe d'adoption exerce une pression politique avec ses protestations auprès du personnel des missions diplomatiques israéliennes les plus proches, tout en menant des actions étendues dans sa propre communauté. Le groupe d'adoption offre également une assistance matérielle et récolte de l'argent pour aider concrètement les personnes qui dépendent des refuznik.

Mode d'emploi

Soutien moral

Dès que le groupe déclare sa volonté d'adopter un prisonnier, un kit complet de campagne lui parvient, incluant des informations personnelles (âge, activité, situation matrimoniale, parfois une photo [ça peut aider !], téléphone et adresses électroniques, détails sur les membres de la famille qui sollicitent des contacts et les recommandations sur la façon d'apporter du soutien par l'avocat du refuznik en Israël. Communiquer ainsi représente une énorme aide pour celles et ceux qui sont confrontés à ces période de très fortes tensions.

Action politique

Les protestations pour soutenir le prisonnier et les appels à sa libération auprès de la délégation israélienne la plus proche sont liées à une pression sur les médias, les élus locaux etc. L'intention est de mettre la pression sur les chef militaires et sur le gouvernement israélien.

Soutien financier

Les réservistes rappelés en service militaire actif reçoivent un salaire de remplacement versé par l'Assurance nationale israélienne, pour compenser celui de leur activité civile. Inutile de dire que les refuzniks emprisonnés ne touchent plus rien. Yesh Gvul a constitué un fond spécial de secours, baptisé " Keren ", qui permet d'aider les refuzniks qui le demandent de 750 $ US par mois de prison. Les groupes d'adoption peuvent contribuer à récolter cet argent et envoyer des mandats internationaux ou des virements (à regrouper pour réduire les commissions de change) à l'ordre de " Keren Yesh Gvul ", PO Box 6953, Jerusalem 91068, Israël.

Ometz Le'sarev (le Courage de refuser)

Un groupe d'officiers de réserve et de soldats d'unités de combat dont la déclaration initiale de refus en janvier 2002 a provoqué une très large polémique à travers Israël et a redynamisé le mouvement de paix.

http://www.seruv.org/defaulteng.asp

Yesh Gvul (Il y a une limite)

La plus ancienne et la plus active des organisation de soutien aux réservistes qui refusent de servir dans les Territoires occupés (connus comme des " refuseurs sélectifs ")

Yesh Gvul, PO Box 6953, Jerusalem 91068, Israël Telephone: +972-2-6250271 info@yesh-gvul.org http://www.yesh-gvul.org

Shministim (Terminales de lycée)

Au départ à 62, les lycéens sont désormais plus de 300 à avoir déclaré qu'ils " refusaient d'être des soldats pour l'occupation " Shministim movement PO Box 70094, Haifa 31700 Israël shministim@hotmail.com http://www.shministim.org

New Profile (Nouveau profil)

Offre un large éventail de services de soutien à tous ceux qui refusent de servir, qu'ils soient des objecteurs sélectifs ou bien des pacifistes refusant tout service militaire.

New Profile, P.O. Box 48005, Tel Aviv 61480, Israël +972-3-5160119 newprofile@speedy.co.il http://www.newprofile.org/ english

Druze Initiative Committee (Comité d'initiative druze)

Soutien les objecteurs de conscience druzes Druze Initiative Committee for Conscientious Objection PO Box 8, Shfar'am 20200, Israël

Programmes & Projects
Countries
Theme

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA