Profiteurs de guerre

Nouvelles des Profiteurs de Guerre est le bulletin mensuel par Email de l’IRG qui relate du commerce des armes et des autres catégories de profiteurs de guerre. Le numéro d’avril vient juste d’être publié , et il comprend des articles sur les ‘inspecteurs des armements’ qui rendent visite à une compagnie britannique fabriquant des missiles , les poursuites judiciaires contre une compagnie italienne d’armements , la réponse officielle pour une demande de licence d’exportation d’armes, et le profile d’une compagnie belge d’armements qui s’appelle CMI Defence.

En janvier de cette année, le Premier Ministre de l’Australie, Malcolm Turnbull, a annoncé que l’Australie avait l’intention de devenir, dans les dix prochaines années, l’un des dix principaux pays au plan mondial qui exportent des produits de ‘défense’, en augmentation par rapport à sa position actuelle au vingtième rang pour la période de 2012 à 2016.

Dans le monde entier les agents de police ressemblent de plus en plus à des soldats. Pour nous aider à comprendre cette militarisation , l’Internationale des Résistants à la Guerre a développé une nouvelle ressource . Nous avons fait des recherches sur la façon dont les forces de police sont militarisées, nous avons rassemblé les diverses tendances que nous avons vu se développer, et nous avons illustré tout ceci sur une nouvelle carte en ligne . Vous pouvez explorer cette ressource ici : www.wri-irg.org/police

En septembre 2017 les membres de l’Internationale des Résistants à la Guerre se sont réunis à Londres pour aider à perturber les préparations du Salon DSEI- la foire aux armements de Londres.Une semaine d’action a eu lieu à partir du 4 septembre, avec des centaines de militants qui ont perturbé l’installation de la foire. Plus d’une centaine de personnes ont été arrêtées.

En septembre 2017, des militants du monde entier se rassembleront à Londres pour montrer leur résistance à la Foire Internationale aux Armements DSEI, et pour assister à la réunion annuelle du Comité de l’IRG. Le dimanche 10 septembre, l’IRG organisera un séminaire pour les militants ‘ La guerre s’arrête ici’, pour soutenir notre action contre le commerce des armes et les autres façons de profiter de la guerre . Pour plus de renseignements , allez à http://www.wri-irg.org/en/war-stops-here-10-sept

Tandis que la foire aux armements ISDEF ( Défense Internationale et HLS) avait lieu à Tel Aviv au début de ce mois, un congrès d’opposition – INsécurité: 50 ans d’exportation de l’occupation – prenait également place pour contester la version des industries militaires.

Des activistes à Madrid sont passés à l’action contre  la plus grande foire aux armements d’Espagne, avec de grandes manifestations accompagnées par une action directe non-violente. lors de laquelle des activistes se sont couverts de peinture rouge et ont déployé des  bannières à l’entrée de la foire aux armements HomeSec, à Madrid.

À la fin du séminaire international « Mettons fin au commerce de la guerre », trois participants ont tenu à partager leurs réflexions sur la rencontre. Voici ce qu’ils ont à raconter.

Tuuli Vuori

Tuuli en train de prendre des mesures contre les salons d’armement ADEXIl est bon d’être en Corée du Sud, car je viens d’un pays qui maintient toujours la conscription, et j’ai passé la moitié de ma vie à travailler sur les questions liées à l’objection de conscience, et c’est l’une des raisons pourquoi il est si extraordinaire pour moi d’être à Séoul ; j’ai tellement entendu parler des campagnes que nos amis sud-coréens ont menées ici.

Le domaine des profiteurs de la guerre n’étant pas mon fort, j’ai beaucoup appris lors de ce séminaire. Merci pour les conférenciers et les ateliers très intéressants!

Lors de ce séminaire, nous avons discuté des conséquences de ces profiteurs sur les individus. Nous avons également discuté des structures vastes et sombres des profiteurs. Ces structures me font parfois me sentir insignifiante.

S'abonner à Profiteurs de guerre