Un nouveau rapport sur la façon dont les militaires Israëliens ont testé leurs nouveaux équipements sur la Grande Marche du Retour

A Lab and A Showroom report cover page

Un nouveau rapport appelé "un Laboratoire et une Salle d'Exposition" montre comment la violence extrême utilisée par l'armée Israëlienne contre les manifestants Palestiniens aide au développement et à la vente d'équipement militaire des fabricants d'armes Israëliens.

En mars, avril et mai 2018, des milliers de personnes de Gaza ont pris part à des manifestations de masse contre le blocus terrestre, maritime et aérien qui a été maintenu par Israël et l’Egypte depuis 2007. La réponse de l’armée Israëlienne a été brutale et violente- plus d’une centaine de personnes ont été tuées, et plusieurs milliers ont été blessés par des balles réelles, des balles en caoutchouc, et des gaz lacrymogènes.

"Un Laboratoire et une Salle d'Exposition", publié par Hamushim- un projet de la Coalition des Femmes pour la Paix (CWP), explique comment 'La réponse violente à la Grande Marche du Retour, lors de laquelle l'armée Israëlienne a délibérément choisi de tuer et d'infliger des blessures permanentes à des nombres considérables de civils Palestiniens, a également fourni aux militaires une plateforme pour introduire et présenter l'utilisation de drones comme étant le choix stratégique du présent et de l'avenir."

Pour en lire davantage*(en anglais), cliquer ici. 

Programmes & Projects
Countries
Theme

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA