Des manifestants face à la police lors d’un sit-in sur la plage de Karbabad, au Bahreïn, en juin 2012 pendant le soulèvement bahreïnien. Ils ont été aspergés de gaz lacrymogènes

La militarisation du maintien de l’ordre et de la sécurité intérieure

La face visible de la militarisation policière est l’utilisation d’équipement militaire et de gilet pare-balles ; de fusils de précision et de tanks faisant face aux manifestants de Ferguson, aux Etats-Unis, et de véhicules lourdement blindés patrouillant les rues des favelas de Rio de Janeiro. Mais une telle visible militarisation est seulement un symptôme – un produit final – d’un état d’esprit militarisé qui voit ceux qui bénéficient du maintien de l’ordre non comme les membres d’une communauté ayant besoin d’être protégée mais comme une menace.

Abdulhakim Al-Ansi, Assistant en communication, CARE Yémen

Un rêve de paix au Yémen

06h30 : Mon téléphone sonne à l’aube et je me réveille dans un nouveau jour au Yémen. Il est d’autant plus difficile de quitter le lit qu’il fait 6°C dehors. Cependant, je sais qu’une journée chargée m’attend donc je me lève pour faire bouillir deux casseroles d’eau. L’une est pour l’indispensable café et l’autre pour prendre une douche chaude puisque l’énergie solaire que mon bâtiment génère ne peut pas faire fonctionner de chauffage électrique. 07h00 : Je suis habillé, je bois mon café et j’attends mon voisin Ameen. Il a un minibus et m’emmène au bureau. Le bus d’Ameen roule au gaz naturel, pas à l’essence, c’est pourquoi il a plus de chances de remplir sa camionnette qu’une voiture à essence en aurait.

Cover of Lliguem caps

‘ Rassemblant’ publié en Catalan

Grandes nouvelles ! ‘Rassemblant’ , la brochure extraordinaire du Groupe d’Etudes sur le Féminisme et la Nonviolence de1983 vient d’etre publié en Catalan.

Protesters hold banners with small lights reading "Hands up don't shoot" over a road

No Swat Zone: Résister À La Militarisation De La Police Sous Trump

En 1967, l'inspecteur Daryl Gates du Département de Police de Los Angeles (LAPD) a conçu l’idée du SWAT sur la base de son expérience dans la surveillance des insurrections menées par la communauté noire, telles que les émeutes de Watts.