Eritrean women in the military marching

Vous êtes invités à la journée ‘L’ Érythrée et la crise continue des réfugiés ‘

La militarisation est extrême en Erythrée, avec une conscription illimitée dans des conditions souvent insoutenables. Les objecteurs de conscience sont emprisonnés. Beaucoup de gens s’enfuient du pays s’ils le peuvent, mais , s’ils arrivent en Europe, ils ne reçoivent pas toujours la protection attendue, et le mois-ci la Cour Européenne des Droits de l’Homme a statué que le gouvernement Suisse n ‘était PAS en infraction de la Convention Européenne lorsqu’il a expulsé un demandeur d’asile Erythréen.

Cover of Manuel Pour Des Campagnes Non-Violentes

Manuel pour des campagnes non-violentes en français

Le manuel pour des campagnes non-violentes de l’IRG est maintenant disponible en français ! La traduction a été effectuée par des amis de l’ Union Pacifiste de France, en collaboration avec l’équipe de l’IRG en ce qui concerne les travaux de conception- pour obtenir un exemplaire du livre, veuillez contacter par email : andrew@wri-irg.org.

Police behind riot shields face a crowd of protesters behind a wall of homemade shields in Venezuela

Solidarité antimilitariste et non-violente avec le Vénézuela – déclaration du RAMALC

Le Réseau Antimilitariste d’Amérique Latine et des Caraïbes (Red Antimilitarista de América Latina y el Caribe- RAMALC) a publié une déclaration en solidarité avec les antimilitaristes, les objecteurs de conscience et les pacifistes du Vénézuela ( une version anglaise est en cours de réalisation) . Celle-ci étend son soutien à la communauté des défenseurs des Droits de l’Homme qui sont persécutés pour leur action. La déclaration a été approuvée par le Comité Exécutif de l‘IRG.

Over 100 people holding banners and cheering on the rights of conscientious objectors

Journée des OC : démonstration de solidarité ave les résistants à la guerre partout !

La Journée Internationale des Objecteurs de Conscience a été célébrée lundi 15 mai pardes antimilitaristes partout dans le monde, fêtant ceux qui ont résisté à la guerre- etceux qui continuent de le faire -, particulièrement en refusant de prendre part à des structures militaires.

C’est un jour où nous célébrons le refus, la désobéissance, et tout ce qui dit non aumilitarisme. Mais aussi un jour où nous disons oui à la non-violence, à la solidarité, etnous revendiquons le retour de nos corps et de nos comunautés vers une coexistence pacifique !