Que signifie être Membre du Conseil de l'IRG?

Le conseil est constitué de représentants des sections, de membres internationalement élus, du président et du trésorier en tant que bureau ; tous sont désignés comme étant des membres du conseil.

Pour l'ensemble des membres

Les réunions du conseil :

Sont présents aux réunions du conseil les membres du conseil, des observateurs des organisations associées et d'autres observateurs. Le conseil est le lieu pour la gestion administrative tels les rapports financiers et les rapports annuels du bureau exécutif et des salariés, pour les discussions politiques, pour la définition des priorités, et pour l'échéancier pratique.

Sauf l'année de la conférence internationale, le conseil se réunit une fois l'an. Ce conseil qui dure 2 à 3 jours a lieu en lien avec un séminaire de 2 à 4 jours organisé par le groupe accueillant le conseil.

La conférence internationale de l'IRG a maintenant lieu tous les 3-4 ans. L'année de la conférence, il y a deux réunions du conseil : celle du conseil sortant juste avant la conférence et celle du nouveau conseil juste après, lors de laquelle il est question des différentes responsabilités à répartir.

Ces réunions ont habituellement lieu en juillet ou en août.

Les responsabilités lors des réunions du conseil :

Les membres du conseil se doivent d'être volontaires pour être personnes ressources lors du séminaire si besoin est. Ils doivent aussi être prêts pour aider à la bonne organisation des réunions et à participer aux commissions qui se réunissent lors du Conseil.

Les responsabilités d'une réunion à l'autre :

La réussite de l'IRG comme réseau et organisation dépend de la capacité des gens enthousiastes aux réunions d'assumer les responsabilités prises une fois de retour chez soi. Les membres du Conseil doivent être réalistes quant aux responsabilités qu'ils peuvent prendre en charge entre deux réunions tout en sachant que nous ne pouvons fonctionner sans un conseil actif. Les membres du conseil reçoivent automatiquement le compte-rendu du conseil, le compte-rendu et l'échéancier du bureau exécutif en amont de la réunion de ce dernier afin de pouvoir les commenter. Les membres du conseil sont en outre sur les e-listes de discussion wri-internal, wri-info, et CO-alert. Ils reçoivent aussi le rapport annuel et le Fusil Brisé.

Les principales responsabilités des membres du conseil sont la lecture des informations envoyées par le bureau de l'IRG, la participation aux discussions, le partage des informations via la e-liste interne et le respect de ses propres engagements quant aux tâches prises en charge.

Les membres du conseil sont des représentants de l'IRG et se doivent de distribuer la littérature de l'IRG, particulièrement le Fusil Brisé, et de promouvoir les conférences de l'IRG.

Pour les membres du conseil disposant de temps libres, il y a toujours plus à faire :

Recherche de fonds : L'IRG a besoin de consolider son réseau de donateurs et doit trouver des fonds par le biais de demandes de subvention.

Ce travail doit être effectué partout dans le monde, cela ne peut se faire que du bureau londonien. Une première étape peut-être de subventionner ses propres coûts de participation aux activités de l'IRG.

Rencontre internationales : Il est très souvent demandé à l'IRG de participer à des conférences internationales ou d'envoyer un intervenant pour un groupe spécifique. Il sera demandé aux membres du conseil leurs centres d'intérêts et d'expertise d'une part et leurs disponibilités pour représenter l'IRG à ces rencontres d'autre part.

Concernant les membres du conseil élus internationalement

Jusqu'à 12 membres du conseil sont élus lors d'un vote des sections et des organisations associées à l'occasion du conseil d'administration de la Conférence Internationale ainsi que par bulletin postal. Leur mandat dure jusqu'à la conférence internationale suivante. Sont éligibles les membres des sections et les adhérents individuels. Ces 12 membres élus ne représentent aucune structure mais sont choisis pour la contribution personnelle qu'ils peuvent proposer. Ces membres élus ne peuvent se faire remplacer en cas d'absence à une réunion.

Chaque membre du conseil internationalement élu est responsable de la réservation de ces propres billets. Il devra s'attendre à payer un minimum de 50 £ de participation. Au-delà, l'IRG participe à hauteur de 150 £ pour les membres élus d'Europe et d'Amérique du Nord, et de 350 £ pour les autres. L'IRG ne peut contribuer à payer un autre tarif que celui le moins cher. L'IRG se charge de couvrir le coût du logement de ces membres du conseil le temps de la réunion mais chacun doit subvenir à ces dépenses pendant la durée du séminaire. Il sera systématiquement demandé aux membres du conseil de contribuer autant que possible à leurs dépenses (en levant des fonds pour les frais de transports par exemple).

Elections du Conseil :

Les candidatures aux Conseil doivent être reçues au moins 90 jours avant le début de la conférence internationale. Il est demandé à chaque candidat d'écrire une présentation de 200 mots maximum incluant ses priorités pour l'IRG et les groupes de travail dans lesquels il s'engage à être actifs. Les candidats présents à la conférence internationale seront présentés à cette occasion. Les structures affiliées représentées à la triennale recevront un bulletin de vote. Toute organisation ou publication associée et chaque section n'étant pas représentées à la conférence ont la possibilité de renvoyer un bulletin de vote par correspondance au plus tard une semaine avant le début de la conférence internationale.

Les représentants des sections

Les représentants de section jouent un rôle vital liant chaque section à l'ensemble de l'Internationale. La première tâche consiste à faire vivre l'IRG auprès des membres de la section et de transmettre le travail et les engagements de la section à l'attention du reste de l'Internationale. Chaque représentant de section est chargé d'écrire un rapport d'une page sur les activités de la section pour le conseil annuel.

Le représentant est choisi par la section et son activité au sein de l'IRG est financée par la section. Nous encourageons les sections à choisir un représentant mandaté d'une conférence internationale à l'autre afin d'être synchrone avec les membres élus.

Le travail du représentant de section :

a) dans sa section

S'assurer que l'IRG soit à l'ordre du jour :


  • Rendre compte des réunions de l'IRG et des courriers du bureau de l'IRG.
  • Transmettre les emails et annonces en provenance de l'IRG.
  • Informer l'organe de décision de la section de toutes les demandes provenant de l'IRG, des groupes de travail ou d'autres structures affiliées.
  • Informer la publication de la section de toutes les informations de l'IRG devant être publiées.
  • Informer les autres membres de la section des groupes de travail qui pourraient les intéresser.
  • Encourager la section à :

    • Organiser une action lors des journées internationales pour les objos, et pour les prisonniers pour la paix.
    • Inviter l'IRG à envoyer un représentant aux réunions ou conférences de la section.
    • Organiser des tables rondes pour promouvoir l'IRG où une des problématiques traitées par l'IRG.
    • Promouvoir la participation à la conférence internationale.
    • Accueillir une manifestation pour l'IRG (conseil, conférence de travail, séminaire, conférence internationale)
    • Payer la cotisation annuelle et l'augmenter dans la mesure du possible.
    • Promouvoir la vente des badges aux fusils brisés.




b) auprès de l'Internationale


  • Lire toutes les diffusions envoyées par le bureau londonien et s'assurer que celui-ci sait qui est qui et ce qui correspond à quoi dans la section : le responsable des finances, les directeurs de publication des magazines et bulletin d'information.
  • Encourager les personnes ou groupe spécifique (formation à la nonviolence par exemple) de la section à s'impliquer dans un groupe de travail de l'IRG ou à mettre en place un atelier à la conférence internationale.
  • Envoyer au bureau de l'IRG des copies des rapports écrits pour la section.
  • S'assurer que le bureau de l'IRG reçoit un exemplaire des magasines ou autres publications de la section.
  • Utiliser l'IRG pour internationaliser certaines actions portées par la section :

    • En demandant des actions de solidarité.
    • En partageant des informations ou techniques ayant été développées dans la section.


Comme tous les comptes-rendus sont écrits uniquement en anglais, même si le bureau tente de les faire traduire en espagnol mais pas dans d'autres langues, il peut être utile de se faire aider d'un traducteur pour ce faire.

Le bureau Exécutif :

Le conseil va désigner le bureau exécutif à sa réunion suivant immédiatement la conférence internationale. Outre le président, trois ou quatre autres membres (tant représentants de section qu'élus) choisis dans le conseil en font partie. Participer au bureau exécutif demande beaucoup plus d'investissement que faire simplement partie du conseil. Ce bureau se réunit chaque année lors de la réunion du conseil et deux autres fois à Londres sur un week-end. En outre, le bureau exécutif discute via internet. Parfois, des personnes issues du bureau exécutif doivent se rendre à des rencontres supplémentaires : des rencontres politiques (par exemple, réunion de réseaux), des réunions internes (par exemple, réunion d'un groupe de travail) et des réunions organisationnelles (par exemple, commission du personnel).

Le bureau exécutif doit suivre les décisions prises lors du conseil d'administration international et lors des réunions du conseil. S'il discute des développements politiques entre chaque rencontre du conseil, il s'occupe surtout des tâches pratiques et des décisions ; cf. les comptes-rendus du bureau exécutif pour mieux se rendre compte.

Les membres du bureau exécutif ont leurs frais de transport remboursés (dans la mesure où ils trouvent le moyen le plus pratique au meilleur coût) ainsi que les déjeuners lors des jours de réunions. Les salariés s'occupent de trouver l'hébergement si nécessaire. Toutes les autres dépenses, dîner y compris, sont de la responsabilité de chaque individu.

Entre chaque réunion, les membres du bureau exécutif sont consultés par email pour les décisions urgentes et le bureau londonien envoie des rapports de suivi. Au début de son mandat de 3 à 4 ans, les membres du bureau exécutif se répartissent les aires de responsabilité. La présidence et le secrétariat des réunions sont tournants.

Comment est désigné le bureau exécutif :

La réunion du conseil précédant la conférence internationale va choisir un petit comité de désignation dont la tâche sera de parler aux candidats et d'écouter les vues des non candidats. Ce comité de désignation présente alors une équipe à l'approbation du conseil de l'IRG de fin de conférence. Cette équipe doit répondre à un certain équilibre (de parité, de géographie, de type de travail, de politique) et doit être capable de fonctionner dans les limites du budget approuvé. Elle recommande un bureau exécutif au conseil pour approbation. Pour qu'un représentant de section puisse être désigné, il doit avoir été mandaté au conseil par sa section comme représentant jusqu'à la conférence suivante ; la section garde la charge des frais de participation aux réunions du conseil, l'IRG paie pour les réunions du bureau exécutif.

L'organigramme de l'IRG

Le bureau (londonien) de l'IRG est le noeud de communication de toute l'organisation. Deux salariés y sont en charge des programmes et un salarié à mi-temps s'occupe du secrétariat et de la comptabilité.

Le conseil de l'IRG se réunit une fois l'an. Le président, le trésorier, les 12 membres du conseil élus internationalement et les représentants des sections sont censés y participer. Des représentants de toutes les organisations affiliées sont bienvenus, seuls les membres du conseil ont le droit de vote.

Le bureau exécutif de l'IRG comprend le président, 3 ou 4 autres membres du conseil et, habituellement, le trésorier. Il se réunit 3 fois l'an dont une lors du conseil. Les comptes-rendus sont envoyés à toutes les organisations affiliées. L'IRG paie les frais de transport pour se rendre aux réunions du bureau et les repas du midi pendant les jours de réunion.

A l'heure actuelle, des groupes de travail existent pour les aires programmatiques (« Les profiteurs de guerre » et « le droit à refuser de tuer »), pour des régions du monde (Afrique, Colombie), et pour un sujet spécifique (les femmes, la formation à la nonviolence). Des commissions ad hoc sont mises en place pour des projets ponctuels (tel le comité d'organisation de la triennale).

Il y a trois types de structures affiliées. Une section est une organisation dont chaque membre doit approuver la déclaration de l'IRG ; la plupart couvre un territoire donné mais ce n'est pas nécessaire. Les organisations associées et les publications associées approuvent la déclaration de l'IRG mais il n'y a pas une nécessité pour que chaque adhérent signifie personnellement son approbation à la déclaration. Les sections ont un poids constitutionnel plus important que les structures associées. Bien que les structures associées ne puissent dépêcher qu'un observateur, celles-ci sont encouragées à désigner un observateur pour la durée du mandat du conseil, afin d'améliorer la continuité et pour permettre au bureau londonien d'avoir un contact sûr. Les tâches des représentants de section peuvent aussi être un repère pour les observateurs.

Adhérents individuels : Chaque individu ne souhaitant pas rejoindre une section existante de l'IRG peut adhérer individuellement en signant la déclaration de l'IRG. Les adhérents individuels peuvent rejoindre les groupes de travail ou toute autre aire de travail de l'IRG. Il est attendu des adhérents individuels qu'ils contribuent financièrement, ils reçoivent le Fusil Brisé et les courriers d'appel. Ils peuvent assister aux réunions du conseil comme observateurs. Tout groupe de 5 adhérents (membres de sections y compris) peut désigner un candidat pour le conseil ou la présidence. Les adhérents individuels n'ont pas le droit de vote aux réunions.

Programmes & Projects

Add new comment

Image CAPTCHA