Image linked to donate page Image linked to Countering the Militarisation of Youth website (external link) Image linked to webshop

User login

Interface language

Diaspora link
Facebook link link
Twitter link
 

Nouvelles de l'IRG

06 nov. 2016
Français

1er décembre 2016 : Refuser l'occupation - Journée internationale d'actions

Tamar Alon, Atalya Ben Abba et Tamar Ze'evi risquent la prison car elles refusent de servir l'occupation israélienne. Soutenons-les en rejoignant la Journée internationale d'actions qui se déroulera le 1er décembre 2016. Des rassemblements se tiendront aux portes de bâtiments d'entreprises d'armement et d'autres lieux pour en appeler aux gouvernements de cesser d'armer l'occupation israélienne et cesser d'en tirer profit. Tant que le commerce entre l'Europe et l'industrie de l'armement israélienne perdurera, il en sera de même pour l'occupation. Tant que les USA continueront d'armer Israël et d'y acheter de l'armement, de jeunes israéliens et israéliennes continueront d'être emprionné.e.s pour leur refus de diriger ces armes contre des populations civiles.***ELLES REFUSENT de gazer les civil.e.s. Les États-Unis refusent-ils d’acheter à Israël des gaz lacrymogènes ?

ELLES REFUSENT de tirer sur des civil.e.s, l’Asie de l'Est refusera-t-elle d’acheter des armes à feu à Israël ?

ELLES REFUSENT de bombarder Gaza, appellerons-nous NOS PAYS à refuser le commerce des drones avec Israël ?

ELLES REFUSENT de servir l’occupation. NOUS refusons d’en tirer du profit.

***

20 oct. 2016
Français

Traduit par Armand Atangana Bomba
Mis au point par le Bureau exécutif et les permanents de l'IRG

Introduction

Manœuvres de préparation du séminaire d'action visant à mettre fin au business de la guerreManœuvres de préparation du séminaire d'action visant à mettre fin au business de la guerre
Une autre année s'est écoulée, et avec elle trop de décès et de destructions causés par les guerres et le militarisme. Mais les gens à travers le monde continuent de militer pour la paix et de se dresser contre les solutions militaires, la course aux armements, les injustices et l'inégale répartition des ressources. Dans ce rapport annuel, vous en apprendrez davantage sur ces batailles des objecteurs de conscience refusant de prendre part aux guerres, des groupes dans le monde qui agissent contre la militarisation des jeunes, des pacifistes qui se rassemblent pour se former mutuellement et pour renforcer les campagnes et réseaux existants.
Le rapport comporte une liste des activités du programme de l'IRG depuis le dernier Conseil, ce qui a été réalisé par l'IRG ainsi que par ses sections et affiliés présents dans les différentes régions du monde, les avancées internes, les publications, les déclarations et les communiqués de presse, les campagnes (notamment pour mettre fin à la violence en Turquie), la situation financière et enfin, les perspectives pour l'année à venir. Ainsi que vous le lirez dans ce rapport, des organisations et des personnes continuent de se regrouper au sein de l'IRG pour partager des expériences et connaissances, créant des liens entre militants pacifistes à travers le monde et des mouvements plus forts grâce aux apports mutuels.

21 juill. 2016
Français

L'Internationale des Résistants à la Guerre est un réseau d’activistes et d’organisations militantes, et nous souhaitons que notre bulletin d’information renvoie cette image. Nous ne nous contentons pas de déplorer l’état dans lequel se trouve le monde, nous essayons activement de le changer. Nous espérons que notre bulletin mette en avant le travail accompli par des activistes dans le monde entier, et nous recueillons les travaux d’écrivains-militants chevronnés comme ceux de gens qui racontent leur histoire pour la première fois.

19 juill. 2016
Français

Communiqué de l’Association des objecteurs de conscience en Turquie (Vicdani Ret Derneği)

------------------------------------------------------------------

Les coups d’état militaires ont apporté partout où ils ont eu lieu des violations des droits de l’Homme.

Là où l’armée a pris le contrôle par la force, la violence s’est davantage institutionnalisée et les sociétés témoins de ces tentatives de putsch sont plongées dans des spirales de violence. Le processus dans lequel nous vivons depuis la nuit du 15 juillet nous fait expérimenter de nouvelles sortes de brutalités. D’une part des scénarios du coup d’état militaire ont été mis en pratique par un « Conseil de paix intérieure », d’autre part le gouvernement de l’AKP a mis à son ordre du jour ce qu’il nomme « les mouvements démocratiques ».

21 juin 2016
Français

Samantha Hargreaves de WoMin – alliance africaine abordant les sujets des sexes et de l’exploitation minière – parle avec Andrew Dey de WRI sur le lien entre les sexes, l’industrie minière et le militarisme en Afrique, et du travail de ce nouveau réseau pour y faire face.

Expliquez-nous votre travail – qu’est-ce que WoMin, quand cette alliance a-t-elle été formée, et qui fait partie de votre réseau? Quels sont les enjeux critiques sur lesquels vous travaillez?

Samantha: WoMin a été lancée en octobre 2013. Nous travaillons avec environ 50 organisations dans quatorze pays en Afrique du Sud, Afrique Orientale et Afrique Occidentale. La plupart de nos partenaires travaillent sur des problèmes relatifs à la terre, aux ressources naturelles, à l’industrie minière, à la justice écologique et climatique et aux droits des femmes. Notre travail avec les organisations pour les droits des femmes est généralement plus difficile puisqu’elles se focalisent davantage sur les problèmes de sexe « traditionnels » tels que la violence contre les femmes, l’éducation et la santé des femmes et des filles. Seul un faible nombre se concentre sur l’environnement, la terre et d’autres questions de justice économique.

WoMin Southern African women and coal exchange. Photo: Heidi AugestadWoMin Southern African women and coal exchange. Photo: Heidi Augestad

22 févr. 2016
Français

À la fin du séminaire international « Mettons fin au commerce de la guerre », trois participants ont tenu à partager leurs réflexions sur la rencontre. Voici ce qu’ils ont à raconter.

Tuuli Vuori

Tuuli en train de prendre des mesures contre les salons d’armement ADEXTuuli en train de prendre des mesures contre les salons d’armement ADEXIl est bon d’être en Corée du Sud, car je viens d’un pays qui maintient toujours la conscription, et j’ai passé la moitié de ma vie à travailler sur les questions liées à l’objection de conscience, et c’est l’une des raisons pourquoi il est si extraordinaire pour moi d’être à Séoul ; j’ai tellement entendu parler des campagnes que nos amis sud-coréens ont menées ici.

Le domaine des profiteurs de la guerre n’étant pas mon fort, j’ai beaucoup appris lors de ce séminaire. Merci pour les conférenciers et les ateliers très intéressants!

Lors de ce séminaire, nous avons discuté des conséquences de ces profiteurs sur les individus. Nous avons également discuté des structures vastes et sombres des profiteurs. Ces structures me font parfois me sentir insignifiante.